Sélectionner une page

PRODUCTION ORALE DU DELF B1

LES MEILLEURS CONSEILS DE RÉUSSITE !

Le DELF B1 contient 4 épreuves qui valent chacune 25 points.

Les trois premières épreuves (compréhension orale, compréhension écrite et production écrite) sont des épreuves que l’on appelle « épreuves collectives » car tous les candidats sont ensemble dans la même salle et font les exercices en même temps. La production orale est une « épreuve individuelle », cela signifie que tu es seul face aux examinateurs.

 

a. Quelles sont les épreuves du DELF B1 ?

La compréhension orale

Tu écoutes trois documents sonores et tu réponds à des questions à choix multiples. Cette épreuve dure environ 20 minutes.

La production orale

Tu dois réaliser 3 exercices devant les examinateurs. Tout d’abord, tu devras parler de toi, te présenter. Ensuite, tu effectueras un exercice en interaction. Et pour finir, tu exposeras ton point de vue sur un sujet tiré au sort.

La compréhension écrite

Tu lis un texte et tu réponds aux questions. Tu as ensuite de petits textes et un tableau avec des cases à cocher. Cette épreuve dure 45 minutes.

La production écrite

Tu dois écrire un texte de 160 mots minimum en 45 minutes. Il peut être destiné, à un ami, à de la famille ou à quelqu’un de plus formel.

b. Combien de points pour réussir le DELF B1 ?

Pour réussir, il vous faut une note de 50/100. Mais, chaque épreuve doit avoir au minimum 5 points. Si vous avez une des 4 épreuves avec moins de 5/25, vous êtes automatiquement non-admis !

c. La production orale

11 étapes de la production orale

1. Tu entres dans la salle d’examen pour montrer ta convocation et ta pièce d’identité.

2. L’examinateur a posé 15 sujets (ou moins) face cachée sur la table, tu devras en choisir deux sujets au hasard.

3. Tu regardes les sujets et tu dois garder celui que tu préfères.

4. Tu t’isoles pendant 10 minutes pour préparer l’exercice 3 de la production orale.

5. Tu prépares ton monologue sur un brouillon que tu as le droit de consulter pendant ton exposé.

6. 10 minutes passent…

7. Tu es face à un ou deux examinateurs.

8. Tu fais la partie 1. C’est un entretien dirigé, tu parles de toi, de tes expériences et de tes projets (sans préparation)

9. Tu fais la partie 2. C’est exercice en interaction. Tu choisis un sujet et tu devras jouer une scène avec l’examinateur pour régler un problème. (sans préparation)

10. Tu fais la partie 3. C’est ton point de vue sur le texte que tu as choisi en entrant dans la salle. Tu peux utiliser ton brouillon et exposer ton point de vue.

11. Terminé 🥳 tu peux sortir et souffler.

d. Présentation des épreuves en vidéo

II. RÉUSSIR L’ENTRETIEN DIRIGÉ

a. Se présenter, parler de soi

L’entretien dirigé est la première épreuve de l’examen de production orale. Avec cette épreuve, tu seras à l’aise et tu auras moins de stress car c’est la plus facile ! Il y a deux exercices :

  • Exercice 1 : Tu te présentes avec une présentation que tu connais par cœur 🧠.
  • Exercice 2 : tu réponds clairement à une question de l’examinateur.

Dans cette partie, nous verrons comment structurer ta présentation et répondre parfaitement à la question de l’examinateur.

b. Ce qui est important :

Parlez de vous !

L’objectif est de savoir qui tu es. Pour cela il faut utiliser le présent de l’indicatif. Présentez-vous, votre famille, vos loisirs etc.

Parlez de vos expériences !

L’examinateur doit comprendre ce que tu as fait dans ta vie. Cela peut concerner ton travail, tes études ou même tes voyages.

Parlez de vos projets !

Dans cette partie tu parles de tes souhaits et désirs. Ce que tu aimerais faire dans 10 ans par exemple.
Attention !
Certains candidats se présentent en 30 secondes ou en une minute.
Il faut se présenter pendant au moins 2 minutes, pour cela, il faut donner des détails.

c. Exemple d’entretien dirigé

Bonjour, je m’appelle Marc, j’ai 34 ans et je suis français. J’habite à Paris en France. J’aime ma ville. Je suis professeur, je travaille à l’académie INLINGUA. Mon père s’appelle Joseph et ma mère s’appelle Sylvie. J’ai un chien que j’adore, il s’appelle Médor.

J’ai étudié à l’université du Havre pendant 5 ans. J’ai voyagé en Espagne pendant mes études. J’adore voyager, le voyage que j’ai préféré, c’est mon voyage en Chine avec ma famille. J’aime aussi aller au restaurant avec mes amis, mon restaurant préféré, c’est le KFC. Cependant, je n’aime pas cuisiner.

Le week-end, je vais souvent au sport. Je fais du tennis et du football avec mes amis. J’ai déjà gagné deux compétitions. La semaine quand j’ai du temps libre, je bois du café avec ma meilleure amie, elle s’appelle Anna.
J’aimerais faire le tour du monde et découvrir d’autres cultures.

Je voudrais aussi travailler à l’université du Havre pour enseigner le français.

Voilà qui je suis, je suis prêt(e) à répondre à vos questions.

d. Les questions de l’examinateur

Quand tu finis de te présenter, l’examinateur peut te poser deux types de questions.

1. Les questions sur ton exposé.

Comme tu peux le voir, dans mon exposé j’ai dit « j’aime ma ville » mais sans expliquer pourquoi. L’examinateur peut demander des précisions me poser cette question :

« Pourquoi aimez-vous votre ville ? »

Comment répondre ?

Parce qu’elle est belle

J’aime ma ville car elle est belle. Aussi parce que j’adore aller à la plage avec ma famille le samedi et j’aime aller au restaurant avec mes amis les dimanches.

Les autres questions qu’il aurait pu me poser :

  • Aimez-vous votre travail ?
  • Quel est votre voyage préféré ?
  • Comment est votre chien ?
  • Quelle est votre spécialité en cuisine ?

2. Les questions générales :

Les questions générales sont des questions qui nont aucun rapport avec ce que tu as dis dans ton entretien dirigé. En voici quelques exemples :

  • Que faites-vous le samedi soir ?
  • Avez-vous d’autres projets ?
  • Quel plat détestez-vous ?
  • Quel type de musique écoutez-vous ?

e. Si tu ne comprends pas la question 

Il existe 3 types d’incompréhension

Mal entendre

Tu as mal entendu : dis « Pouvez-vous répéter la question s’il vous plaît ? ». L’examinateur répète et tu peux mieux entendre.

Exemple :

Examinateur : quelle est votre spécialité en cuisine ?

Candidat : pouvez-vous répéter la question s’il vous plaît ?

Examinateur : quelle est votre spécialité en cuisine ?

Rien comprendre

Dans le cas où tu n’as rien compris, dis « pouvez-vous reformuler la question ? ». L’examinateur va te poser la question avec d’autres mots.

Exemple :

Examinateur : quelle est votre spécialité en cuisine ?

Candidat : pouvez-vous reformuler la question ? 

Examinateur : avez-vous un plat spécial que vous aimez cuisiner ?

Vocabulaire inconnu

Quand il y a un mot que tu ne connais pas. Par exemple, tu ne connais pas le mot « spécialité ».

Dis : « spécialité, c’est-à-dire ? »

 Exemple :

Examinateur : quelle est votre spécialité en cuisine ?

Candidat : « spécialité, c’est-à-dire ? »

Examinateur : quelque chose que vous savez faire, que vous aimez faire.

f. Résumé|exemple d’entretien dirigé | mon avis

Voici une vidéo où je résume comment réussir l’entretien dirigé et où je te montre un exemple d’examen avec mon avis. 

Nos trois livres disponibles sur Amazon

Travaillez le vocabulaire et la compréhension orale. 

Réservez un examen oral

Avec un examinateur officiel. 

III. L’EXERCICE EN INTERACTION

L’exercice en interaction mesure ta capacité à improviser, à proposer des solutions et à discuter en français de façon fluide. Dans cette partie, nous allons voir les bonnes pratiques et les expressions utiles.

a. Avant de commencer :

Lis !

Tu dois lire le sujet que tu as choisi à voix haute. Fais bien attention à la prononciation car ça compte pour la note finale.

Les doutes !

Si tu ne comprends pas un mot, tu as le droit de demander à l’examinateur « que signifie + mot incompris ». Par exemple : « que signifie « spécialité »

Commence !

Quand tu es sûr d’avoir compris le sujet et la situation, tu peux commencer l’exercice. Si tu as le moindre doute, l’examinateur est là pour t’aider.

b. À savoir :

Les six questions

Avant de dire à l’examinateur de commencer, tu dois être capable de répondre à ces six questions sans te le poser.

  1. Quelle est la situation ?
  2. Quel est le problème ?
  3. Quelles sont les solutions (ou la solution) ?
  4. Quel est ton rôle ?
  5. Quel est le rôle de l’examinateur ?
  6. Quel registre de langue à utiliser ?

Voici des exemples de sujets. Essaye de répondre aux 6 questions et de mettre les réponses en commentaire.

c. Les expressions utiles :

Pour saluer :

Dès le début de l’exercice en interaction, tu devras saluer l’interlocuteur. Voici 4 façons de le faire.

Bonjour : expression formelle pour une situation qui se déroule le matin ou l’après-midi. On l’utilise avec des personnes que l’on ne connaît pas.

Bonsoir : expression formelle pour une situation qui se déroule le soir. On l’utilise avec des personnes que l’on ne connaît pas.

Salut : expression informelle que l’on utilise avec des amis ou de la famille. Cette expression est valable le soir et le matin.

Au revoir : quand tu es d’accord avec la solution.

Pour exposer le problème :

Choisis une des ces expressions pour exposer le problème à ton interlocuteur. Dans la vidéo qui suit, je te donne des exemples d’utilisation.

    • J’ai un problème avec | pour
    • J’ai un souci avec | pour
    • Pourrais-tu m’aider à | pour
    • Pourriez-vous m’aider à | pour (formel)
    • Je voudrais de l’aide pour (formel)

Choisis un sujet et expose le problème en commentaire, je te corrige !

Proposer une solution

Quand ton interlocuteur a compris le problème, propose-lui des solutions avec une de ces expressions.

  • Pouvez-vous + infinitif ?
  • On pourrait + infinitif… ?
  • C’est possible de + infinitif ?
  • Je vous propose de + infinitif

 Choisis un sujet et propose une solution en commentaire, je te corrige !

Refuser

Il est possible que l’examinateur vous propose une solution qui ne vous correspond pas. Voici ce qu’il faut dire.

  • Non (c’est une mauvaise idée)
  • Je ne suis pas d’accord…
  • Je ne veux pas…
  • Je suis désolé mais…
  • C’est gentil mais…

Proposer une autre solution.

  • Je préfère + infinitif
  • Je vous propose de + infinitif
  • Je préfèrerais + infinitif
  • Si vous pouvez + infinitif

Exemples (refuser + autre solution) :

  • Non, je préfère…

  • Je ne suis pas d’accord, je vous propose de…
  • C’est gentil mais, je préférerais…

Accepter

Quand ton interlocuteur a compris le problème, propose-lui des solutions avec une de ces expressions.

  • Pouvez-vous + infinitif ?
  • On pourrait + infinitif… ?
  • C’est possible de + infinitif ?
  • Je vous propose de + infinitif

 Choisis un sujet et propose une solution en commentaire, je te corrige !

d. Comment se passe l’interaction ?

Vidéo explicative

IV. LE MONOLOGUE SUIVI DU DELF B1

Pour réussir son monologue, il faut suivre une structure qui permet d’exposer clairement son opinion. Elle dure environ 25 minutes. 10 minutes de préparation et environ 15 minutes de passation.

a. L’introduction

Elle sert à faire comprendre 3 éléments à l’examinateur ;

Quel est le sujet de votre monologue

Pourquoi vous avez choisi ce sujet

Comment va se dérouler votre exposé.

STRUCTURE :

Le sujet que j’ai choisi est un article qui s’intitule + titre de l’article

Il aborde le thème + thème de l’article

C’est un sujet qui est + opinion sur le sujet

En lisant le texte je me suis posé la question suivante + « problématique »

Pour répondre à cette question, dans un premier temps + première partie de l’exposé

et dans un second temps… + seconde partie de l’exposé

Pour finir je ferai une conclusion.

EXEMPLE D’INTRODUCTION :

Le sujet que j’ai choisi est un article qui s’intitule « les écoles du numérique »

Il aborde le thème des nouvelles technologies à l’école.

C’est un sujet qui est actuel.

En lisant le texte je me suis posé la question suivante : « les nouvelles technologies sont-elles positives pour l’éducation »

Pour répondre à cette question, dans un premier temps, je présenterai les avantages et dans un second temps je présenterai les inconvénients.

Pour finir, je ferai une conclusion.

Regarde ce sujet, et écris-moi une intro en commentaire.

b. Le développement

Le développement doit suivre le plan annoncé en introduction.

Un bon développement doit toujours avoir des expressions de l’opinion et des connecteurs.

Voici la structure à suivre pour le plan : Pour répondre à cette question, dans un premier temps, je présenterai les avantages et dans un second temps je présenterai les inconvénients.

Connecteur 

+ avantage

+ exemple précis

Brouillon des avantages

Tout d’abord, je pense que  | intéresse les élèves |interactif

Ensuite, je crois que | plus facile pour le professeur|rythme + devoirs

Enfin, il est clair que| adaptation à la société|numérique partout

Avant de passer aux inconvénients, utilise un connecteur dopposition

Brouillon des inconvénients

CEPENDANT, je sais quil existe des inconvénients.

Premièrement, je suis certain(e) que| distraction|temps mort

Deuxièmement, je sais que |inégalités | famille sans internet

Finalement, on sait tous que| temps d’écran|pas de vie réelle

Sur la vidéo suivante, je te montre comment exposer ce brouillon à loral. 

Regarde ce sujet, et écris-moi une brouillon de développement en commentaire.

c. La conclusion

Elle sert à faire comprendre à l’examinateur que ta production orale se termine. Elle est simple à faire et ne nécessite aucune préparation. 

STRUCTURE DE LA CONCLUSION :

Connecteur

+ opinion définitive sur le sujet

+ solution ou autre.

EXEMPLE DE CONCLUSION :

Pour conclure, je pense quil y a plus d’avantages que d’inconvénients.

Je crois aussi que l’école doit enseigner comment utiliser les nouvelles technologies de façon responsable.

Voilà pour tout. Tu sais maintenant comment réussir la production orale du DELF B1. 

d. Comment réussir son monologue ?

VIDÉO EXPLICATIVE

V. EXEMPLE D’EXAMEN DE PRODUCTION ORALE DU DELF B1

Dans la vidéo suivante, tu as un exemple concret de production orale du DELF B1. Mon élève fait les trois parties de l’examen, je donne mon avis et je lui donne une note /25 avec des conseils pour aller mieux. 

VI. FORMATION COMPLÈTE

Comprendre le français et réussir le DELF B1 n’a jamais été aussi facile.

Avec cette formation de langue française, vous pourrez améliorer votre compréhension orale et votre prononciation de manière interactive et dynamique. 

Vous pourrez observer votre progression dans les 20 sujets les plus courants de l’examen DELF B1.

Tout cela avec des documents authentiques et de vrais Français qui y parlent.